Archives de
Catégorie : Restaurants & Pâtisseries

El Picaflor, le colibri parisien

El Picaflor, le colibri parisien

El picaflor est un des quelques restaurants péruviens de la capitale, et comme au pays, la carte est entièrement en espagnol… de cette manière, pas de dépaysement après un voyage au Pérou, on reconnait tous les plats que l’on a goûté sur place!

Les murs en pierres de la salle en sous-sol donnent un certain charme au lieu qui ne peut être que renforcé par le petit accent latino du maître des lieux venant prendre votre commande.

El picaflor-3Une carte d’entrée, plats et desserts bien fournie que complète une carte de vins sud-américains, de cocktails nationaux (dont le fameux Pisco Sour qui sera la vedette d’un prochain article) et de boissons sucrées typiquement péruviennes. D’ailleurs cette carte est bien l’image des nombreuses et diverses fleurs que butine en quantité le Picaflor (ou colibri) grâce à ses ailes rapides, c’est-à-dire composée d’innombrables plats aux multiples couleurs et influences.

Les trésors picafloresques du menu

Entrées

El picaflor-15Papas* a la huancaina* : Pommes de terre cuites à la vapeur ou manioc frit avec sauce piquante au fromage.

Cevichito* de pescado*: Lamelles de poisson cuit au citron vert et épices péruviennes, servies avec des pousses de salade et patates douces. (photo d’un ceviche mixto avec poisson et fruits de mer en tête de l’article)
Sopa de quinua* : Potage de quinoa et petits légumes (photo ci-dessus)

Plats

El picaflor-8Tamales : Pâte de maïs (ressemblant à la polenta) farcie au poulet, œuf, olives, piment, cuite dans une feuille de bananier (photo ci-contre)

Lechon* al horno* : Cochon de lait cuit au four servi avec des pommes de terres et salade

Aji de lacayote* : plat en sauce à base de courge, cuisiné avec des pommes de terre, du maïs, des fèves et du fromage de brebis.

Chicharones de cerdo*: Rillons de porc frits, avec frites de manioc et salade d’oignons.
Chupe* de camarones* : Soupe épaisse de crevettes, poissons et gambas
Pescado* relleno* : Poisson farci agrémenté d’une sauce épicée dite “huacatay”

Desserts

El picaflor-25Alfajores : biscuits fourrés à la confiture de lait ou dulce de leche… (photo ci-contre)

Arroz* con leche* y mazamorra* morada* : Riz au lait et compote de maïs violet

Pour les autres desserts, l’ingrédient principal est le lucuma, fruit péruvien.

Delicias de lucuma y quinua : Crème de quinoa et mousse de Lucuma arrosées de chocolat sur un lit de miel de café au Pisco.
Capricho* de lucuma : Crème et mousse de lucuma, arrosées de miel de café pisco (photo ci-dessous)El picaflor-27

NB : pour plus d’informations sur les ingrédients et les plats, se référer à l’article sur la gastronomie péruvienne.

Oui mais parmi tout cela, qu’y a-t-il de bon à butiner au Picaflor ?

Il se trouve que tout est bon et original mais bien sûr, quelques recommandations pour les novices en gastronomie péruvienne s’imposent :

Entrée ou plat : Le ceviche mixto ( comme le ceviche de pescado mais avec plusieurs types de fruits de mer)

Plats : Les tamales et aji de lacayote

El picaflor-26

Dessert : Delicias de lucuma y quinua (photo ci-dessus) et capricho de lucuma

Pour tout goûter, le menu trilogie est fait pour vous ! trilogie d’entrée, trilogie de plats, trilogie de desserts… (causa, papa a la huancaina, cevichito // ceviche de pato, aji de gallina, chancho al horno)

El picaflor-9

Prix

Entrées 7-8€ ou 12-14€
Plats 15-16€ ou 18-22€
Dessert 7-8€

Par ailleurs, le restaurant s’est distingué à plusieurs occasions

  • Décoration de l’Ordre du Mérite Péruvien pour la diffusion de la gastronomie péruvienne.
  • « El Picaflor » c’est avant tout un restaurant péruvien mais aussi un service traiteur et une épicerie péruvienne.
  • « Décoré en 2011 par le Pérou pour la promotion de la gastronomie péruvienne en France »
  • « Le meilleur restaurant péruvien de Paris » Guide du routard (est-ce que c’est véritablement gage de qualité ? peut-être pas, mais surement signe d’authenticité…)
  • « 1er prix au concours international de la pomme de terre 2008 » (et oui, ce concours existe ! ;))

 

Informations pratiques

9 rue Lacépède, 75005 Paris, M place Monge

Testé en septembre 2014

 

*Lexique

Arroz : riz
Camarones : crevettes
Capricho : caprice
Cerdo : porc
Cevichito: petit ceviche plat frais de poisson ou fruits de mer cru cuits par du citron.
Quinua : Quinoa, céréale des Andes
Chupe : soupe épaisse
Facts sheet : Fiche d’informations
Horno : four
Huancaina : à la mode de Huancayo (ville péruvienne du nord)
Lacayote : courge sud-américiane
Leche : lait
Lechon: Cochon de lait
Mazamorra : pâte des Maures
Morada : violet
Papas : pommes de terre
Pescado : poisson
Relleno : farci

Patisserie fusion Franco-japonaise au Bon Marché

Patisserie fusion Franco-japonaise au Bon Marché

Les cerveaux en ébullition, les papilles en éveil et les mains expertes de Taku Sekine et des chefs de la grande épicerie de Paris ont fusionné pour nous offrir jusqu’au 18 Octobre des créations sucrées inédites.

Le mont Fuji

Remake japonisant de notre bon vieux Mont-blanc qui conserve tout de même l’esprit meringue garnie de chantilly et recouverte de crème de marron… la présence du yuzu en fait une pâtisserie au goût équilibré et moins monotone d’un Mont-Blanc classique.

Composition :
Pâte de marron et haricots rouges, meringue, confiture au Yuzu, chantilly

La pâte de haricots rouges ressemble beaucoup à la pâte de marron en terme de matière et les goût s’harmonisent très ensemble. L’ensemble a un goût peu prononcé que le yuzu, plus acide, vient relever.

Ingrédients :
Haricots AzukiHaricots rouges : La pâte de haricots rouge, ou haricot azuki, est largement utilisé en pâtisserie asiatique. Bouillis avec du sucre, les haricots rouges sont ensuite écrasés pour former une pâte plus ou moins consistante qui va servir à fourrer et réaliser différents desserts Japonais (dorayaki, mochi, daifuku…), chinois, vietnamiens ou coréens.

Yuzu : agrume japonais, hybride de la mandarine et du citron. Le zeste et le jus du yuzu sont l’équivalent du zeste et du jus de citron dans la cuisine occidentale, pour assaisonner, faire des gâteaux ou des confitures.

Prix : 6.9€ la pâtisserie individuelle

Pour une étude comparative des meilleurs mont-blanc de paris, rdv sur le blog « Raid pâtisseries » : http://www.raids-patisseries.com/2013/03/meilleur-mont-blanc-paris-patisserie.html

Le Sèvres-Tokyo

Sevres TokyoLe Paris-Brest revisité, comme c’est à la mode en pâtisserie ! La ville de départ fait référence à la rue de Sèvres de La Grande Épicerie de Paris et la ville d’arrivée fait référence à la capitale nipponne. On peut dire que cette version franco-japonaise est franchement réussie!
La pâte à choux n’est pas en forme de couronne, ce qui perd l’origine de la pâtisserie de 1910 qui devait mimer la roue d’un vélo, en hommage à la course cycliste entre Paris et Brest. Question esthétique, on a plutôt affaire à une religieuse mais le goût est vraiment réussi et l’alliance entre Asie et Europe est simplement virtuose.

Composition :
Pâte à choux, praliné au sarrasin et crème de soja torréfié

Le goût légèrement amer et tirant sur la noisette de la farine de sarrasin se marie bien avec le soja torréfié.

Ingrédients :
Praliné : crème ou fourrage composé de sucre caramélisé avec amandes et/ou noisettes avec une addition de vanille ou cacao.

Sarrasin : Cet élément à la fois européen (galettes bretonnes) et japonais (nouilles soba au sarrasin) est le produit le plus original de cette recette. Le sarrasin fait partie de la famille des blés et ne contient pas de gluten, ce qui rend la farine de sarrasin difficile à utiliser pour la fabrication du pain ou de pâtes.

Soja torréfié : ce sont les graines de soja non germées qui sont torréfiées. La torréfaction donne un goût légèrement noisetté qui s’harmonise avec le sarrasin et le praliné.

Prix : 6.9€ la pâtisserie individuelle

Infos pratiques :
Le Bon Marché Rive Gauche, 24, rue de Sèvres, Paris. M Sèvres Babylone.

Du lundi au samedi 10h – 20h, jusqu’à 21h le jeudi et vendredi.

Testé en Septembre 2014

Wok Way, les nouilles de Lanzhou s’invitent à Bordeaux

Wok Way, les nouilles de Lanzhou s’invitent à Bordeaux

Wok Way    A Bordeaux, ma nouvelle amie Sally, chinoise étudiante sommelière, sait trouver du bon vin mais pas seulement…elle a aussi dégoté une perle de la cuisine du Gansu, un restaurant authentique et convivial qui propose des nouilles de Lanzhou. Cette fameuse ville de Chine n’a pas grand-chose à offrir en termes d’architecture ou de tourisme mais elle le comble bien avec ses pâtes… qui ont réussi à atterrir dans le Sud-Ouest de la France pour notre plus grand bonheur.

A deux pas de la cathédrale de Bordeaux, on penserait trouver plus de caves à vins et moins de restaurants traditionnels chinois… enfin, il y en surtout un mais il compte pour 10. Bien sûr, le restaurant est bondé de chinois (c’est bon signe !) mais en arrivant après l’heure réglementaire chinoise du déjeuner (12h-13h), on assiste quand même à la préparation les nouilles « étirées » de Lanzhou, que l’on nomme « lā miàn » (拉面) en chinois. Il faut dire que le cuistot Bingfu, spécialiste ès étirage des nouilles, n’a pas peur d’exhiber ses talents jusque dans la devanture vitrée…

Ces pâtes ont un goût excellent car elles sont préparées entièrement à la main et surtout car elles sont réalisées à la commande…aussitôt étirées, aussitôt cuisinées, aussitôt servies. La carte propose une déclinaison à la chinoise de ces pâtes : 3 styles de DSCF3069cuisson et plusieurs garnitures: version salade chaude, soupe de pâtes ou pâtes sautées au wok à combiner avec bœuf, crevettes, poulet et option végétarienne. Si l’on est sage, on peut même avoir du canard. Ces pâtes fraiches et faites à la main, dont le prix varie entre 9 et 11€ !!!, sont le must de la maison mais les plats plus traditionnels au wok sont également excellents et très bien réalisés.

En plus, comme on est à Bordeaux, il y a même une cave à vins composée pour se marier avec la cuisine chinoise… un prix tout doux pour un vin bordelais à 2€ le verre.

Le fin du fin de Wok Way:

– En entrée, la salade algues et soja, un classique de la cuisine chinoise composée d’algues très finement coupées sous formes de lanières accompagnées de pousses de soja, avec une sauce vinaigrée et aillées, le tout parsemé de graines de sésame (pour un prix franchement abordable : 3,9€).

Nouilles sautées végétariennes Wok Way– La soupe de nouilles au bœuf (photo à la une de l’article), appelée « niúròu miàn» (牛肉面) en chinois, pâtes au bœuf. C’est le plat emblématique de Lanzhou.

– Les nouilles sautées (photo ci-contre), quelle que soit la garniture.

 

Note historique :

Les lamian chinoises du Gansu sont été introduites au japon au XXe siècle et ont évolué pour devenir les fameuses nouilles Ramen.

Bon plan :

  • Les menus en semaine le midi coûtent entre 10 et 12€ et comptent une entrée et un plat de nouilles.
  • Réductions jusqu’au 31 Octobre 2014 :
    • Salade de pâtes aux légumes et aux crevettes : 8,5€ (au lieu de 11€)
    • Nouilles sautées aux légumes et au poulet : 7,9€ (au lieu de 10,5€)
    • Desserts maison (tiramisu spéculoos, panacotta, glaces 3 boules) : 2,9€ (au lieu de 4,5€)
  • Vente à emporter : -10% pour achats >30€.logo Wok way

Informations utiles:

12 rue Paul Louis Lande, Bordeaux. Tram Musée d’Aquitaine.
Ouvert le dimanche.

Testé en Septembre 2014.

Souniourew, un sénégalais authentique

Souniourew, un sénégalais authentique

En wolof, Souniouréw veut dire “notre pays” et cela on l’a bien retenu! Merci à notre grand gastronome devant l’éternel, Pierre, qui nous a mené dans ce petit bijou d’exotisme… Peuplé de Sénégalais et de 4 blancs (nous, les testeurs), ce restaurant est bien décoré, bien mis en musique, avec une carte bien achalandée… le tout dans un quartier bien sympa de Paris à découvrir et redécouvrir.

La carte propose des spécialités sénégalaise, parfois revisitées et parfois non mais la qualité est toujours au rendez-vous. Nous avons testé plusieurs plats, voici quelques photos et commentaires:

Dans la liste des spécialités pour les plats principaux:

photo plat yangyang 2Thiebou Diene:
poisson au riz et à la tomate (photo en titre de l’article). Un poisson entier, rien de moins… accompagné d’une julienne de tomates et oignons revenus à la poêle et deux petits tas de deux sauces aux goûts très originaux mais difficilement identifiables…

Agneau à la sénégalaise:
agneau en ragout (photo ci dessus) servi avec un riz au grain court cuisiné avec un sauce très gouteuse. les amateurs d’agneau adoreront ce plat riche en saveurs.

dans la deuxième partie des plats principaux:

Poisson au mil:photo plat Aure
poisson du jour (et entier bien sûr) accompagné de mil et d’un petite sauce tomate/oignons (photo ci-contre). Des crudités complètent l’assiette bien garnie qui propose des textures différentes (peau du poisson croustillante, chaire moelleuse, mil légèrement granuleux mais très doux, oignons et tomates fondants, crudités craquants…) et de belles couleurs.

Certaines spécialités doivent être goutées à tout prix pour se rendre compte de ce qu’est la cuisine sénégalaise:

– Boissons: jus de baobab (jus extrait de l’intérieur creux du fruit du baobab, cet arbre majestueux des savanes africaines) et jus de bissap (jus rouge/rose foncé issu de la fleur de bissap)

– entrée: les accras (vraiment excellents, bien assaisonnés, croquant en superficie et moelleux à l’intérieur)

– plat principal : poisson ou viande, comme vous préférez… mais essayez de choisir un plat accompagné de mil et ou d’aloko (banane plantain frite), c’est vraiment typique et original pour un palais européen. sachez tout de même que le plat sera de toute façon très très copieux!

Les + santé:

– Le jus de bissap renferme plusieurs propriétés bénéfiques. Ce jus rose au goût acidulé, légèrement sucré et persistant sur le palais est élaboré à base de calices de Roselle ou Oseille de Guinée. Le jus de bissap a une forte teneur en calcium et en fer. C’est un bon remède contre l’ivresse grâce à  ses caractéristiques anti-inflammatoire et de fluidification du sang. Le pigment rose des fleurs a une capacité antioxydante intéressante pour le renouvellement de la couche superficielle de la peau et son élasticité. [1]

– Le jus de baobab recèle lui aussi quelques trésors médicinaux. C’est en fait la pulpe du fruit du baobab, qui mélangée à de l’eau, donne ce que l’on déguste a Sounouriew, le « jus de Bouye« . la pulpe de baobab est 4 fois plus puissante qu’un kiwi, 10 fois plus qu’une orange, 15 fois plus qu’une pomme. [2] Avec tout cela, inutile de vous dire qu’il améliore l’élasticité de la peau l’adoucit et la conserve…

Informations utiles:

25 rue Jean Moinon, 75 010 Paris. M Belleville ou M Colonel Fabien

www.souniourew.com

Testé le 22 août 2014

Sources:

[1] http://www.web-libre.org/dossiers/karkade-bissap,9032.html

[2] http://www.plantes-et-sante.fr/article/soigner-phytotherapie-pulpe-baobab.html?page=1

Waroeng Bali, un indonésien pur souche à Marseille

Waroeng Bali, un indonésien pur souche à Marseille

Sur les conseils de mon amie Claire, férue de culture indonésienne et parlant couramment le bahasa, nous nous sommes rendus dans le seul et unique restaurant indonésien de Marseille, une pure merveille… Parasols à l’entrée, orchidées à l’intérieur, chef cuisinière indonésienne, nous voila transportés à Bali… D’autant plus que la cuisine proposée n’est aucunement dénaturée pour être adaptée au goût des occidentaux et nous donne à goûter aux plats traditionnels dans leur plus authentique expression.

Les classiques et indétrônables nasi goreng (riz sauté) et mie goreng (nouilles sautées) sont au rendez-vous mais aussi des brochettes (satay), des desserts au pandan (fruit vert caractéristique d’Asie du Sud Est qui parfume subtilement de nombreux desserts)…

 

Je vous conseille:

– Le nasi goreng (riz suaté) ou mie goreng (nouilles sautées) pour les novices ou les classiques

– Le Sayur Lodeh, du thon entier légèrement pimenté cuisine dans une feuille de bananier, accompagné de osn riz parfumé, de chips de crevette et d’un bouillon pimenté à la noix de coco et au tofu ferme… A ne manquer sous aucun prétexte! sauf si vous êtes végétariens…

-Le lumpur pandan, gâteau traditionnel au parfum de pandan

Les + santé :

+ + Les plats cuits à la vapeur dans les feuilles de bananier, mode de cuisson sain et délicieux

+ + Les plats au tofus pour les végétariens (dans les entrées) et les salades végétariennes  (légumes à la sauce de cacahuète)

Informations utiles:

15 rue Docteur Escat, 13 006 Marseille. M Castellane

Testé en Aout 2014

 

La taverne de Zhao

La taverne de Zhao

lens17649069_1327691186vegetarian-dim-sumLa Taverne de Zhao est un endroit fabuleux qui vous rappellera ou vous fera connaître la cuisine de la région chinoise du Shaanxi, qui abrite la fameuse cité de Xi’An où l’on trouve les mythiques armée enterrée et montagne Huashan.

Atmosphère conviviale pour ce restaurant où l’on partagera parfois une table avec d’autres convives… Mais à chaque fois, l’on dégustera les spécialités du Shaanxi avec délice.

La cuisine du Shaanxi est marquée par une utilisation prépondérante du sel, du vinaigre, de l’ail et des oignons comparativement à d’autres régions de Chine où le sucré ou le sucré-salé est beaucoup plus présent comme à Shanghai. Certains plats peuvent également être assez pimentés bien que dans une moindre mesure par rapport aux plats sichuannais.
Au Shaanxi, on mange plus de nouilles que de riz et les nouilles de la région sont généralement plus épaisses et plus larges que ce que l’on pourrait manger à Beijing ou au Sichuan.

Certaines spécialités font la renommée de la cuisine locale, aussi, ne manquez pas :

– les petits pains fourrés (à la viande ou végétariens), les « rou jia mo » (肉夹馍)

– Les nouilles liang pi pimentées ou non (凉皮)

N’oubliez pas de commander une traditionnelle Qingdao, bière chinoise de la ville de Qingdao au Shangdong, pour compléter votre repas!

Informations utiles:

Attention, pas de réservation possible et il peut y avoir un peu d’attente…

49 rue des vinaigriers, 75 010 Paris. M Château d’eau ou M Jacques Bonsergent

www.latavernedezhao.fr/

Lengué, des tapas japonais à Paris

Lengué, des tapas japonais à Paris

Lengué, au cœur du 5eme arrondissement de Paris, vous propose une gastronomie japonaise à laquelle les nombreux restaurants de sushi/yakitori ne vous ont pas habitué… Vous trouverez ici un raffinement culinaire qui n’a rien de comparable avec votre petit japonais de quartier habituel.

Accueil sobre et discret, décoration soignée, ambiance tamisée, plats simples à élaborés mais toujours en finesse et une vaisselle magnifique sert d’écrin à ces petits plats qui ressemblent à des bijoux culinaires…

Lengué est un Izakaya, c’est à dire un établissement où se retrouvent originalement les collègues après le travail pour boire un verre et l’accompagner de quelques plats. Un peu à la manière de tapas, on place les plats au milieu et on les partage, ce qui est peu courant dans les habitudes culinaires japonaises.

Vous pourrez découvrir la cuisine japonaise sous un autre angle que la soupe de nouille ou le sushi… plats avec viande, poisson ou végétariens, plats chauds ou froids,  il y en a pour tous les goûts!

La carte des boissons propose des thés, des jus de fruits mais aussi du saké et des cocktails aux accents japonais avec l’agrume Yuzu ou l’alcool de prune Ume Shu…

 

Informations utiles:

Les prix ne sont pas prohibitifs mais l’addition peut s’avérer salée en fonction du nombre de tapas que l’on partage…

31 rue de la parcheminerie, 75 005 Paris. M Saint Michel, M Cluny-La Sorbonne, M Odéon

www.lengue.fr

Testé en Mars 2014.

Baihe, le restaurant végétarien qui convertirait un carnivore

Baihe, le restaurant végétarien qui convertirait un carnivore

百合素食 Baihe, le restaurant végétarien qui convertirait un carnivore en un tofu-based-gongbaojiding* lover…

Baihe, image time outLes détours des ruelles sombres de Dongzhimen* ne recèlent pas que des vendeurs de brochettes de carne bon marché… Au Baihe, hutong* réaménagé au caractère et au charme fou, la carte a été assainie de toute venaison peu ragoutante… Pousses de bambou, aubergines, racines de lotus et verdures en tous genres sont déclinées en mille et une cuissons pour satisfaire le palais des plus délicats… Les fines saveurs de ces mets dont toute barbaque est bannie se marient à merveille aux arômes de la grande variété de thés proposés. Les amateurs de gibiers aussi bien que les végétariens déshérités des spécialités culinaires chinoises à la bidoche trouveront de quoi satisfaire leur curiosité et leur appétit grâce au kaoya* et au gongbaojiding* au succédané de chair... Un lieu placide pour herbivores refoulés, avertis ou en devenir….

Informations pratiques :
A23 Chaoyuan Hutong, Dongzhimennei Beixiaojie, Dongzhimen
À cent mètres au nord de Dongzhimen Beixiaojie
Beijing
东直门内北小街草原胡同甲23号
东直门北小街向北100米
6405-2082

Testé en 2010

Lexique :
*Dongzhimen : quartier au nord-est du cercle intérieur de Pékin
Gong bao ji ding: un plat chinois constitué de petits bouts de poulets revenus avec une sauce aigre-douce
Hutong : quartier traditionnel du vieux Beijing avec de petites ruelles et des anciennes maisons où vivaient 4 familles atour d’une cour intérieure commune.
Kaoya : canard laqué pékinois
Tofu-based-gongbaojiding : une version végétarienne du gongbaojiding traditionnel où le poulet est remplacé par du soja que l’on a travaillé en forme, texture et goût pour le faire ressembler à du poulet.

Xian’r Lao Man, le jiaozi nordique qui ne deçoit pas

Xian’r Lao Man, le jiaozi nordique qui ne deçoit pas

Xian’r Lao Man , 馅老满, est un restaurant de véritables jiaozi* bouillis du nord de la Chine.
Loin du porc-carotte ou oeuf-concombre habituel, le parti pris est de mêler de nouvelles saveurs et d’associer des textures inédites. On citera les raviolis choux tendre-cacahouètes croquantes, les raviolis sucrés, les raviolis végétariens spécialité du chef, l’association crevettes croustillantes – tomate sucrée, raviolis à l’agneau déclinés avec tous les types de légumes que la Chine peut compter.
Toutes ces expériences gustatives sont à la portée des bourses les moins garnies:
4 Yuan pour 10 raviolis végétariens,
10 Yuan pour des raviolis au poisson ou fruits de mers,
6 Yuan pour les raviolis combinant venaisons et végétaux.

Informations pratiques :
东城区安定门内大街252 号
No. 252 Andingmen nei street, Dongcheng district,
Beijing
Tel: +36 (0)10-6404 6944
M Andingmen

Testé en 2010

Lexique :
*Jiaozi: ravioli chinois qui peut avoir diverses formes et être fourré aussi bien aux légumes, qu’à la viande.