Récolte des algues sur l’estran

Récolte des algues sur l’estran

La récolte des algues sur l’estran demande une solide connaissance, sinon vous risqueriez de passer à côté de beaucoup d’espèces d’algues très différentes. Un profane y voit facilement du brun-noir sans forme précise… pourtant des trésors de nutrition, de goûts et de textures se cachent sous vos pieds sur l’estran! Le samedi 13 mai dernier, Régine Quéva, spécialiste des algues et de leur cuisine, nous a servi de guide à Landrellec en Bretagne pour apprendre à distinguer les différentes espèces d’algues. Une expérience que je recommande à tout le monde, fan de cuisine ou non, passionné de la mer ou non! Vous serez agréablement surpris et pourrez même cuisiner le fruit de vôtre dur labeur de récolte!

Généralités sur les algues

L’algue de distingue des plantes terrestres par le fait qu’elles n’ont pas de racines. Elles s’accrochent aux rochers ou d’autres éléments marins grâce à un crampon. Elles puisent leurs nutriments dans l’eau qui les entoure mais pas dans le sol.

Question: la salicorne est-elle une plante ou une algue?
Une plante, car elle a des racines !

Il ne faut jamais récupérer des algues dérivantes car elles sont mortes. Récupérerait-on des poissons échoués? Certainement pas, et il en est de même pour les algues. Autant les pêcher fraîches!

En récoltant les algues, il ne faut pas les tuer, et donc laisser suffisamment de matière pour permettre la repousse. L’arrachage est interdit pour la majorité des algues. La réglementation française est très claire sur le sujet, je vous renvoie au paragraphe « pour en savoir plus » afin de télécharger un document très utile pour les futurs récolteurs d’algues que vous êtes!

Que vous faut-il pour partir à la récolte des algues?

  • Un grand seau (sans trous! on va y mettre de l’eau de mer pour conserver les algues pendant la récolte et le transport)
  • De petits tupperwares pour les petites algues
  • Une bonne paire de ciseaux
  • Des chaussons de plongée (si jamais il faut marcher dans l’eau) ou pour les moins téméraires des bottes en plastiques.
  • Un short (si jamais le coefficient de marée n’est pas très élevé, il faudra marcher dans l’eau)
  • Un maillot, de préférence sur vous (si jamais il faut se mouiller jusqu’au ventre)
  • Un ciré (il peut faire froid!)

Aperçu des algues de l’estran de Landrellec

Les algues par ordre de récolte

Voici les algues que nous avons rencontrées du moins profond au plus profond sur l’estran. Cela suit l’ordre de récolte des algues pour le visiteur non averti. Je ne détaillerai pas comment couper les algues et à quelle distance de leur crampon car cela est parfaitement expliqué dans le Guide des bonnes pratiques que vous trouverez prêt à l’impression sur internet.

Polysiphonia rouge accrochée au goémon noir (Ascophyllum nodosum)
Polysiphonia rouge accrochée au goémon noir (Ascophyllum nodosum)

L’Ascophyllum nodosum: connu sous le nom générique de goémon noir

C’est une algue que nous avons tous vu sur l’estran et nous n’avions jamais pensé qu’elle pouvait se manger! En comptant chaque nœud  (ou vésicule/bouée), on peut compter l’âge de cette algue: nombre de nœuds + 1… cela vous dira de puis combien de temps cette algue est attachée là où vous la trouvez. Le goémon noir est tout à fait comestible mais ce n’est pas mon algue préférée.

La polysiphonia, accrochée au goémon noir

La polysiphonia est une petite algue rouge et fine qui s’accroche au goémon noir. Elle a un goût de crustacé et s’accordera bien dans une quiche par exemple. On peut la récolter à même le goémon et la conserver dans petit tupperware à part car elle est vraiment plus petite que le goémon.

Le fucus

Le fucus était une algue très répandue sur l’estran où nous nous trouvions. Les pointes du fucus sont plus tendres que la base et, une fois coupées en fine julienne, seront très appétissantes.

La variété « fucus vesiculosus » (fucus vésiculeux) présente la particularité d’avoir des vésicules gorgés d’une substance très cicatrisante: nous l’avons testé sur nos petits bobos pendant la balade et nous avons tous trouvé une amélioration visuelle!

Récolte des algues laurencia à Landrellec avec Régine Quéva, globe taster
Laurencia pinnatifida: le poivre de mer

Le poivre de mer (la laurencia pinnatifida)

Cette toute petite algue rouge parfois trouvée décolorée par le soleil (elle devient plutôt jaune) a un goût de persillade! elle aromatisera votre huile d’olive et vos plats de la mer! Mieux vaut la conserver dans une petit tupperware à part pour mieux la retrouver parmi les algues. Mais attention, selon Régine Quéva, mieux vaut ne pas trop en manger!

Récolte des algues ulve ou laitue de mer à Landrellec avec Régine Quéva, globe taster
Ulve ou laitue de mer

L’ulve (ou laitue de mer)

L’ulve ou la laitue de mer ressemble vraiment à une salade verte clair… elle est très légère, très esthétique et pourtant quand elle est dérivante et alimentée par des rejets de nitrates agricoles, elle peut proliférer. Mais trouvée attachée sur un rocher, elle est tout simplement délicieuse! De quoi faire un bon taboulé de la mer! Elle est fraîche et son goût rappelle certaines herbes aromatiques.

 

Récolte des algues dulse à Landrellec avec Régine Quéva, globe taster
Palmaria palmata: dulse

La palmaria palmata (ou dulse)

Belle algue rouge qui peut mesurer jusqu’à 1m de longueur. En bouche, elle est douce et iodée avec des saveurs de crustacés. On peut la consommer crue en salade ou tartare ou la faire cuire dans des soupes, en brandade de la mer (plat typiquement irlandais), des quiches, …

 

Pour en savoir plus sur la récolte des algues

Un guide en ligne

Récolte des algues de rive: guide des bonnes pratiques, mis à jour en décembre 2013, téléchargeable gratuitement en ligne. la bible du cueilleur d’algues!

Ce document a été réalisé à l’initiative des professionnels de la filière biologique dans le cadre du projet Algmarbio.

Un vrai guide pour partir à la récolte des algues!

Régine Quéva, une spécialiste des algues vous accompagne sur l’estran!

Ses prochaines sorties sur son site web Algues and Co:

Jeudi 25 Mai 2017 à Trévou-Tréguignec
Samedi 10 Juin à Landrellec
Vendredi 23 Juin à Trévou-Tréguignec

Elle propose également des cours de cuisine aux algues!

bouchées aux algues bretonnes pour l'apéritif, vu sur le buffet des croqueuses d'algues à Landrellec, Globe taster, croqueuses d’algues
Bouchées de la mer de Régine Quéva

Que faire de ses algues après les avoir récoltées?

les conserver et les manger!

Pour les conserver, il existe plusieurs possibilités que je détaillerai dans un prochain article.

Pour les manger, vous trouverez des idées de recettes et de recettes complètes sur le site:

  • Buffet de croqueuses d’algues: liste de recettes possibles aux algues vues à un buffet « algues » de l’association « croqueuses d’algues »
  • Taboulé de laitue de mer
  • Wakagrume (à venir)
  • Tarte épinards/wakamé/fromage de brebis (à venir)
  • Houmous aux algues (à venir)
  • Bouchées de la mer (à venir)
  • Tarte avec pâte sarrasin, asperges grillées et laitue de mer (à venir)

Une réaction au sujet de « Récolte des algues sur l’estran »

  1. Bonjour,
    Pouvez-vous m’expliquer comment conserver les algues (gros sel/sécher -laver à l’eau de mer ou douce…).

    Merci d’avance.

    Audrey.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *