Wagashi chez Guimet

Wagashi chez Guimet

Porcelaines et pâtisseries japonaises. Trouver l’harmonie des formes et des couleurs.

Telle est la mission que se donnait le musée Guimet les 18 et 19 mars derniers. Pour apprécier le paysage donné par ces deux éléments, à savoir la porcelaine et la pâtisserie traditionnelle, il s’agit de les comprendre séparément. Au programme de l’atelier du musée Guimet:

  • Les céramistes  du four Tsuji décodent la signification des décors de la porcelaine d’Arita
  • La maison Suzukake de Fukuoka fait une démonstration de pâtisserie traditionnelle japonaise
  • Les pâtisseries sont disposées sur les belles céramiques d’Arita

 

1/ La céramique d’Arita

Carte iles JaponaisesLa porcelaine mise à l’honneur dans cet atelier du musée Guimet est produite dans la région d’Arita, au nord-ouest de l’île de Kyushu, depuis 400 ans. Un des plus anciens centre de production de la porcelaine au Japon est la région d’Arita. Ce sont des immigrants coréens qui ont apporté ce savoir-faire avec eux depuis la Chine.

Il existe plusieurs fours produisant encore de la céramique dans la région d’Arita. Parmi eux, le four Tsuji est particulièrement réputé car c’est le fournisseur de la maison impériale depuis les temps les plus anciens.

Office de tourisme de la région de Kyushu

M. Tsuji, 15e descendant de cette dynastie de céramistes, fait les dessins de la collection Tsuji. Le type de porcelaine Sometsuke (style en bleu et blanc) est prédominant dans la collection, que ce soit pour des pots à bonzaï, des plats de fête ou de tous les jours. La couleur bleue, crée à partir du cobalt, est ce qui différencie les maison de céramiques entre elles.

Voici quelques questions et réponses abordées au cours de l’atelier:

Comment positionner les céramiques pour la dégustation?

wagashi guimet-4La photo ci-contre présente une assiette issue de la collection royale. Pour savoir comment la disposer devant soit pour la dégustation, il faut:

  1. Positionner le dessous de l’assiette face  à soi et orienter les caractères à l’endroit, sachant qu’ils ont été écrits de haut en bas.
  2. Faire une rotation de l’assiette sur son axe vertical pour la remettre de face. On la pose sur la table en conservant son orientation.

Quels sont les symboles de la décoration de l’assiette?

 

wagashi-guimet-3Les 3 chrysanthèmes reprennent l’emblème de la maison royale lorsqu’elles ont 16 pétales

Les chrysanthèmes rappellent le parfum agréable de leur infusion, qui est associé à un symbole de longévité.

NB: les fleurs sont représentées en nombre impair, sans symétrie axiale

Quelle est la différence entre la porcelaine chinoise et la porcelaine japonaise?

S’il existe des différences stylistiques, M. Tsuji considère que c’est surtout la sensibilité japonaise qui fait la différence. Les artistes céramistes japonais vont penser pendant la fabrication à l’utilisation qui sera faite des céramiques: utilisation seul, à plusieurs, … C’est le fait que les artisans japonais pensent à ces personnes pour leur apporter bonheur et chance qui fait que la céramique japonaise se différencie.

Céramiques d’Arita présentées pendant l’atelier provenant de différents fours.

 

2/ La pâtisserie japonaise: Wagashi

Le wagashi est la pâtisserie japonaise traditionnelle à base de pâte de haricots blancs ou rouges. Les pâtes sont ensuite colorées pour former de belles sculptures représentant des fleurs de cerisier, des feuilles rougeoyantes, des montagnes parsemées d’arbres en fleurs, …

M. Nakaoka, directeur de la maison Suzukake spécialisée dans la pâtisserie traditionnelle wagashi et l’un de ses artisans, M. Yuamoto, ont donné une démonstration de pâtisserie.

L’habileté de l’artisan est fascinante: avec un tamis (qui lui permet de réaliser les « spaghetti »), un outil en bois à section en forme de losange, et ses mains, réussit à réaliser des pâtisseries aux couleurs dégradées et aux formes stylisées.

wagashi guimet-19wagashi guimet-17wagashi guimet-12

A première vue, ça avait l’air assez facile… peut-être un jour vais-je tenter d’essayer de faire la même chose… Avez-vous essayé? pouvez-vous donner un retour d’expérience? écrivez-moi à globetasters@gmail.com

La boutique en ligne de la maison Suzukake (en japonais)

3/ L’assemblage de la céramique et la pâtisserie

Il n’existe pas de codes pour la disposition des wagashi sur les porcelaines, c’est l’inspiration et le goût de chacun qui prévaut. Cela me rappelle certains repas japonais constitués de nombreux plats quasiment tous présentés en même temps sur un plateau personnel: ils sont là pour qu’on les mange dans l’ordre qui nous plaît, en associant ou non certaines saveurs présentes dans les plats. Cela nous change de l’ordre strict dans lequel nous mangeons les plats en France.

wagashi guimet-18

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *