Le conte des haricots confits sur fond de cerisiers

Le conte des haricots confits sur fond de cerisiers

« Les délices de Tokyo »: le film japonais poétique qui réveillera vos papilles avec des Dorayaki préparés avec amour. Ce conte parle non seulement de cuisine japonaise, de ses secrets et de ses traditions mais aussi du malaise d’un Japon moderne. L’écosystème qui gravite autour de l’échoppe de dorayakis vous emportera dans la vie de personnages qui n’avaient rien d’autre en commun que ces pancakes japonais fourrés à la pâte de haricot rouge…

an-visuel2

Tokyo, une rue bordée de cerisiers en fleur.

Une échoppe de rue, un cuisinier qui prépare sa pâte à dorayaki.

Sortie d’école, une jeune lycéenne taciturne mange du bout des lèvres.

Un chant d’oiseau, une grand-mère s’arrête pour écouter.

C’est elle, malgré son apparence fragile, qui va changer la vie des autres personnages… grâce à son amour de la contemplation de la nature et sa dextérité en cuisine.

les_delices_de_tokyo-3eed6Pourquoi aller voir ce film?

  • Pour plonger dans un Japon moderne mais toujours poétique
  • Pour se remémorer la valeur qu’apportent les anciens à société moderne
  • Pour apprendre à faire des dorayakis
  • Pour se convaincre que cela vaut le coup de traverser Paris pour acheter un Dorayaki ou de passer 4 h à en cuisiner
  • Pour voir quelques tranches de vie de Tokyoïtes
  • Pour devenir fan de Tokue, la vieille dame cuisinière de plus en plus touchante tout au long du film

Sorti fin Janvier, ce film d’art et d’essai de Naomi Kawase ne va surement pas rester longtemps en salle alors précipitez-vous!

A défaut, achetez-vous le livre dont est issu le film, « les délices de tokyo » (ou « An » de son titre original) de Durian Sukegawa.

Qu’est-ce qu’un dorayaki?

Un assemblage de deux pancakes japonais fourrés avec de la pâte de haricots rouge, nommé « an ».

On en trouve à peu près partout au Japon, de la qualité la plus simple (préparation industrielle de la pâte et du fourrage de haricots que l’on trouve dans les 7 eleven et autres supérettes de proximité) à la qualité la plus haute (dans des salons de thé avec une pâte de haricots faite maison).

La pâte de haricots confits est la base de nombreuses pâtisseries japonaises. Elle peut être parfaitement lisse, avec un grain très fin comme dans les mochis ou avec des haricots encore presque entiers comme dans le dorayaki.

C’est la pâtisserie préférée d’un personnage de manga appelé Doremon.

dorayaki-les-delices-de-tokyo Telerama

Photo: Telerama.fr

Où acheter des dorayakis à Paris?

Aki Boulanger – Pâtisserie japonaise – 16 rue Sainte-Anne Paris 1er
Toraya – Pâtisserie japonaise traditionnelle – 10 rue Saint-Florentin Paris 1er
Kioko – Supermarché japonais – 46 rue des Petits Champs Paris 2ème

La recette de la pâte de haricots confits

Selon la réalisatrice Naomi Kawase.

Pour une trentaine de dorayakis

Ingrédients

250g de haricots azukis
325g de sucre en poudre
125g d’eau
35g de sirop de sucre

Recette

Faire tremper les haricots dans une grande quantité d’eau, laisser reposer une nuit. Verser les haricots dans une passoire et les laver à l’eau. Remplir une grande casserole d’eau froide, y plonger les haricots. Ils doivent être complètement immergés. Lorsque l’eau se met à bouillir, les haricots commencent à ramollir, les sortir de la marmite. Versez-les dans un saladier d’eau froide. Renouveler l’expérience: remplir à nouveau la casserole d’eau froide, y plonger les haricots. Après l’ébullition, plonger à nouveau les haricots dans un saladier d’eau froide. Remplir une dernière fois la casserole d’eau froide. Quand l’eau commence à bouillir (donc trois fois en tout), baisser le feu et couvrir. Laisser mijoter pendant une heure.

Éteindre le feu et laisser cuire à couvert encore 10 minutes. Remplir la casserole d’eau jusqu’à ce que l’eau s’éclaircisse. Dans un saladier rempli d’eau, disposer une passoire. Versez les haricots et y faire couler de l’eau jusqu’à ce qu’elle s’éclaircisse une nouvelle fois. Remplir la casserole de 125g d’eau, ajouter le sucre en poudre. Faire bouillir l’ensemble. Ajouter les haricots. Quand le centre de la marmite commence à fumer. Éteindre le feu et mettre le couvercle. Laisser reposer à couvert pendant deux heures.

Réchauffer la préparation à feu doux, mélanger en soulevant bien. Quand la pâte s’épaissit, ajouter le sirop de sucre, faire fondre. Éteindre. Verser dans un plat assez grand. Bravo, ne reste plus qu’à étaler un peu de pâte de haricot sur l’un des pancakes et le recouvrir d’un autre pancake.

Recette extraite de l’article du huffington post sur le film. Retrouvez-y également la recette de la pête à dorayaki.

 

Je n’ai pas encore essayé car il faut presque 3h pour faire cette pâte… Merci de laisser vos commentaires dès que vous l’aurez essayé chez vous!

 

Une réaction au sujet de « Le conte des haricots confits sur fond de cerisiers »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *