Un tacu-tacu du tac au tac

Un tacu-tacu du tac au tac

Comment cuisiner exotique lorsqu’il ne reste qu’un fond de spaghetti et un peu de riz dans le frigo ? Je réponds du tac au tac: un Tacu-tacu ! … en rajoutant tout de même un ingrédient bien péruvien, le haricot blanc… ou rouge, ou noir, ou celui que l’on a en réserve ! Car le Tacu-tacu, c’est bien le plat national des fonds de tiroirs péruviens… C’est aussi un des plats préférés de Jeimy, d’Ica qui nous a déjà proposé une recette sur ce blog : Alfajores, oréos latinos.

Plat complet de tacu-tacu péruvien
Plat complet de tacu-tacu péruvien

Fiche d’identité culinaire

JeimyNom : Jeimy Arsac
Nationalité, origine, lieu de résidence :Péruvienne de la ville d’Ica, j’habite actuellement dans un charmant petit village d’Ardèche
Comment ai-je appris à cuisiner ? En regardant ma mère et ma grand-mère faire… Puis très jeune, comme j’étais l’aînée, j’ai du apprendre à cuisiner pour m’occuper de mes frères et sœurs.
Et la cuisine française?  Lorsque je suis arrivée en France, j’ai voulu cuisiner péruvien mais je n’ai pas trouvé les aliments frais de base… cuisiner avec des conserves ne m’intéresse pas, aussi j’ai appris à cuisiner français. C’est aussi en regardant faire ma belle-mère pendant 1 mois que j’ai appris à cuisiner avec les ingrédients d’ici.
Les saveurs de ma province, Ica: Picant, salé et sucré.
Le plat péruvien préféré de mon mari ? Le même que celui de ses parents, le « pollo a la brasa », poulet grillé.

Voir la suite du portrait dans la recette des alfajores, oréos latinos

Histoire de la recette

Le tacu-tacu est un plat péruvien typique que l’on dit créole: c’est à dire typique du continent américain mais dont l’influence remonte à des racines européennes. Un « criollo » en espagnol, c’est une une personne née dans une ancienne colonie mais dont les parents viennent du pays colonisateur.  Ce plat aurait également des origines africaines… crée par des esclaves venus d’Afrique. Ils utilisaient les restes de nourriture pour préparer ce plat fabriqué au goût de chacun de plusieurs féculents et légumineuses. Le plat est devenu très populaire au Pérou, on le comparera facilement au gallo pinto du Nicaragua ou à la feijoada Brésilienne.

Recette

NIveau facile – 10 minutes de cuisson (si l’on a tout en restes de la veille) – 2 personnes

Ingrédients:

Pour le tacu-tacu

4 cs de riz déjà cuit (riz long grain)
2 cs de spaghettis déjà cuits
3 cs de haricots blancs déjà cuits (ou éventuellement une boite de conserve)
Sel, poivre, huile

Pour faire un repas complet

1 banane un peu dure
1 œuf
½ tomate
¼ oignon
Huile d’olive, citron

La recette pas à pas

  1. Dans une poêle huilée bien chaude, poser le riz et faire revenir 1 ou 2 minutes.
  2. Ajouter les haricots avec leur sauce (s’il y en a) et bien mélanger pendant 1 ou 2 minutes.

    Reste de haricots blancs à utiliser pour faire un tacu-tacu
    Reste de haricots blancs
  3. Ajouter les spaghettis et commencer à former un rond ou un ovale au centre de la poele. Laisser griller 5 minutes.
  4. Retourner le tacu-tacu dans la poêle à l’aide d’une assiette et laisser griller de l’autre côté quelques minutes supplémentaires.
  5. Dresser dans un plat, prêt à déguster immédiatement.

Variantes

  • Toutes sortes de haricots peuvent être utilisées : rouges, verts (sous forme de fèves), blancs, …
  • Pour préparer les haricots, on les fait cuire dans une fois et demie leur volume d’eau en ajoutant un oignon pour le goût. On les conserve ensuite au frigo avec leur eau qui est devenue comme presque laiteuse, blanche ou rouge selon la couleur des haricots.
  • On peut former des galettes de riz fourrées aux haricots
  • On trouve des tacu-tacu fourrés aux fruits de mer, cuisinés avec des pallares (haricots de lima) ou servis avec un beefsteak.

Créer un repas complet avec un tacu-tacu

  • Préparer un œuf sur le plat
  • Couper une banane un peu dure en trois dans le sens de la longueur et dans une poêle anti adhésive, faire saisir 2 minutes de chaque côté.
  • Préparer une petite salade simple avec la tomate en dés et l’oignon en fines lamelles.
  • Disposer ces trois éléments tout autour du tacu-tacu et manger immédiatement.

Jeimy (13 sur 17)

Nutrition

Le tacu tacu est un plat roboratif qui rassemble deux éléments essentiels, des féculents et des légumineuses, que l‘on consomme peu en Europe.

Le plat complet apporte des protéines (l’œuf) et des antioxydants et des fibres (banane) tout en apportant des sucres d’origine naturelle (banane). La salade tomate-oignon apporte un peu de fraîcheur au plat.

Attention bien sûr à ne pas forcer sur l’huile pour le tacu tacu, l’œuf et la banane revenus à la poêle.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *